Justifier ses frais - Covoiturage et déduction des frais fictifs

Si vous utilisez votre voiture pour vous rendre au travail, vous pouvez déduire 15 cents par kilomètre parcouru au titre de frais professionnels. Si vous utilisez un autre moyen de transport pour vous rendre au travail, vous pouvez également déduire 15 cents par kilomètre avec un maximum de 100 kilomètres par trajet. Le terme " autre moyen de transport " désigne tout moyen de transport autre que votre propre voiture, notamment la voiture d'un collègue. Voilà qui ouvre bien des perspectives...

Anne habite à Chaudfontaine et travaille à Bruxelles. La distance entre son domicile et son lieu de travail est de 105 kilomètres. Elle fait du covoiturage avec un collègue qui passe la prendre à son domicile tous les jours. Anne se rend au travail dans la voiture de son collègue 200 fois sur l'année. Anne a une rémunération annuelle imposable de 37.000 €.

Option 1: Anne ne justifie pas ses frais professionnels. Elle paie 12.444 € d'impôts.

Option 2: Anne justifie ses frais professionnels. Elle ne paie que 10.817 € d'impôts.

En justifiant ses frais de déplacement domicile-lieu de travail, elle réalise chaque année une économie d'impôts de pas moins de 1.627 €.

Les frais de déplacement domicile-lieu de travail déductibles par Anne  s'élèvent à 6.000 €, soit 200 jours ouvrables x 100 km x 2 (aller et retour) x 0,15 €. Ce montant est largement supérieur au forfait auquel elle a droit automatiquement. Anne peut déclarer ces 6.000 € même si elle ne paye aucune indemnité à son collègue et qu'elle profite gratuitement de la voiture de ce dernier. Anne peut donc déduire des frais qu'elle n'a absolument pas engagés.

Chaque autre passager peut lui aussi déduire 15 cents par kilomètre avec un maximum de 100 kilomètres par trajet. Ou comment il est possible de déduire pour une même voiture jusqu'à cinq fois 0,15 € par km.