Déduction des frais de garde d'enfants

Les frais de garde sont déductibles des revenus et diminuent la pression fiscale. Depuis 2005, l'âge limite de l'enfant  pour la déduction est passé de 3 à 12 ans : ce poste de déduction connaît dès lors une croissance explosive. Depuis lors, les frais de garde payés à l'école pour les surveillances en dehors des heures de cours normales et à des milieux d'accueil attachés à l'école entrent également en compte pour la déduction. Il en va de même pour les paiements aux institutions d'accueil qui sont  reconnues ou contrôlées par la commune ou une autre instance locale ou régionale. Les paiements suivants pour la garde d'enfants de moins de 12 ans peuvent être rentrés dans la déclaration fiscale : les gardes avant et après les heures d'écoles normales y compris les gardes durant la pause de midi, les frais d'internat, les gardes durant les week-ends et durant les vacances, comme les dépenses pour les camps de vacances, les mouvements de jeunesse, les plaines de jeux et les camps linguistiques ou sportifs, etc.

Dans la déclaration, vous devez toutefois limiter la déduction à 11,20 € par jour et par enfant. Les repas et les frais de matériel ne sont pas déductibles s'ils sont imputés séparément. Il en va de même pour les paiements destinés aux entreprises commerciales tels que les centres de fitness, les terrains et centres de jeux...

Les frais d'affiliation à des associations ne sont pas davantage déductibles ; par contre, les paiements complémentaires pour des leçons ou activités supplémentaires restent, quant à eux, éventuellement déductibles.

En principe, les dépenses doivent être prouvées sur base d'une attestation de l'école ou de l'association reconnue. Mais cette attestation n'est pas une exigence absolue. Si la dépense entre en ligne de compte, vous pouvez la justifier au moyen, par exemple, d'un extrait de compte bancaire.

Accueil
Nos services
L'équipe
Actualités
Nouvelles agricoles
Contact