Limiter l'impôt sur votre assurance groupe

Etes-vous un de ces Belges qui bénéficient d'une pension complémentaire de votre société telle qu'une assurance groupe ? Et aspirez-vous à votre retraite ? Alors, encore un petit effort !

René a 63 ans et bénéficie d'une assurance groupe qui lui garantit, pour son 65ème anniversaire, un capital de 150.000 €, y compris une participation aux bénéfices.

Option 1: il prend sa retraite anticipativement à 63 ans. À 65 ans, lors du versement du capital-pension de son assurance groupe, il doit payer 20.600 € d'impôt.

Option 2 : il décide de ralentir un peu et de travailler à mi-temps jusqu'à sa pension effective (65 ans). L'impôt sur son capital-pension s'élèvera " seulement " à 13.900 €. Il pourra ainsi épargner 6.700 € d'impôt.

Cette distinction s'explique par le pacte des générations qui incite les travailleurs à rester actifs le plus longtemps possible. Pour la plupart des gens, l'âge légal de la pension est de 65 ans. Ne réclamez pas trop vite votre pension et restez actifs jusqu'à 65 ans. " Actif " peut être pris dans une interprétation assez large.

La retraite anticipée, la prépension à plein temps et le crédit-temps à plein temps ne sont pas concernés, mais la prépension à mi-temps, le travail à temps partiel, la réduction de carrière jusqu'à la moitié du temps de travail, de même que la maladie et l'invalidité n'empêchent pas une taxation plus faible de la pension complémentaire. Même si l'on est sans emploi (contre son gré) mais que l'on postule activement, on est considéré comme " actif ".

 

Accueil
Nos services
L'équipe
Actualités
Nouvelles agricoles
Contact